Biographie
Alexandra Luiceanu

Véritable phénomène sur la scène "harpistique" française, Alexandra Luiceanu s'est vite démarquée comme l'un des talents les plus prometteurs de sa génération, autant par sa personnalité musicale forte que la profondeur de ses propositions artistiques. Réputée pour son jeu virtuose, expressif et coloré, elle sort en 2019 son premier album solo intitulé « MATRIOCHKA" (label Evidence Classics). Le succès rencontré auprès du public comme de la critique est tel qu'il lui vaut d'être le seul album de harpe nommé aux International Classical Music Awards 2020 (ICMA2020) et de recevoir la "Clef d'Or 2019 » (catégorie musique de chambre et récital) par le média ResMusica.

Il est rare qu'un premier enregistrement solo soit aussi abouti et aussi personnel. Alexandra Luiceanu va bien plus loin que les clichés que l'on pourrait imaginer. La harpe d'Alexandra Luiceanu chante littéralement, avec quelque chose en plus qu'une simple voix.  (ResMusica)

Régulièrement mise à l'honneur sur les ondes (France Musique, Fréquence Protestante, RTBF, RCF...) et dans les médias (Mediapart, ResMusica, Froggy's Delight, L'Hebdoscope, Opus Klassiek..), elle se produit à travers l'Europe et est régulièrement invitée à jouer en soliste avec différents ensembles et orchestres (Orchestre Symphonique de Bretagne, Vignolle Ensemble, Quatuor Van Kuijk...).


En 2018, elle présentait chez Evidence Classics l'album « HARP TRIO », fruit de sa collaboration artistique avec la harpiste Marielle Nordmann, professeur et guide pendant de nombreuses années.


Ce goût pour l'aventure humaine et son intérêt pour la dimension chambriste de son instrument la pousse à former en 2017 l'ensemble "Les Anges Vagabonds" en partenariat avec le contrebassiste François Leyrit. Elle y explore ainsi autant les oeuvres pour harpe et cordes du XXème siècle que les partitions contemporaines pour formations diverses. En 2017, "Les Anges Vagabonds" sont sélectionnés par les Ateliers Medicis pour le dispositif "Création en Cours" 2018 à travers un projet artistique mêlant musique figuraliste et littérature fantastique.


Artiste aux multiples facettes, Alexandra met sa curiosité et son amour pour la littérature, le théâtre, et l'écriture au service de sa créativité. Elle crée avec succès son premier spectacle vivant « Harpa Diva » en 2013 vivement salué par la critique. Cette volonté de créer des liens entre les arts, tout comme ses idéaux de démocratisation de la musique se ressentent tout au long de son parcours et de ses choix artistiques.


Avide d'expériences artistiques nouvelles et passionnée par la diversité des modes d'expression liés à son instrument, Alexandra est amenée à travailler avec des compositeurs comme Michaël Jarrell ou Michel Sendrez pour lequel elle crée le trio pour flûte, alto et harpe « Traces entrelacées » en 2013. Elle a également collaboré avec des artistes d'horizons divers comme le réalisateur Benoit Forgeard en 2006 pour lequel elle apparaît dans un court-métrage en partenariat avec France 2 dans le cadre du programme « Histoires courtes », le chorégraphe José Montalvo pour les 30 ans du Musée d'Orsay, le réalisateur Alexis Barbosa en 2012 pour l'enregistrement de la bande originale du court-métrage « Bloody Mary », la chorégraphe Anne Martin lors de la Biennale « Musique en Scène 2012 » ou la chanteuse de musique actuelle Indila (UniversalMusic).


Diplômée du CNSMD de Lyon, Alexandra a bénéficié tout au long de son parcours de l'enseignement de grands professeurs tels que Marielle Nordmann, Fabrice Pierre, Christine Icart, Ghislaine Petit, Brigitte Sylvestre et Joanna Kozielska.


Premier Prix du Concours de Harpe Léopold Bellan de Paris 2013, soutenue par l'ADAMI et le Mécénat Musical Société Générale, Alexandra est lauréate de la Fondation Banque Populaire.


Passionnée de pédagogie, Alexandra est titulaire du Certificat d'Aptitude obtenu à l'issue de sa formation à l'enseignement effectuée au CNSMD de Paris. Elle axe ses recherches universitaires sur le développement psycho-cognitif du jeune enfant  dans son rapport à la musique. Elle enseigne dans les conservatoires de la Baie de Somme et de Saint-Brice.


Alexandra joue sur une harpe de concert "Style23" Lyon&Healy (copie d'un modèle de 1890).